Biographie

Certaines vies peuvent être chamboulées par un talent rarissime. Découverte sur la scène musicale québécoise grâce à ses choeurs sur des albums de David Giguère et Jason Bajada, Camille Poliquin prouve qu'elle est davantage qu'une simple voix lorsqu'elle compose ses premières chansons sous le pseudonyme de KROY en 2012.

Rapidement, son adolescence atypique vécue dans un monde d'adultes marque son sens de l'écriture dominé par des histoires d'amour impossibles. Ces récits sombres d'abord inventés de toutes pièces, mais dont la fatalité se matérialise au fil des ans, plongent l'auteure-compositrice-interprète dans un spleen créatif inspirant. Quatre chansons sont lancées sur Bandcamp en 2014. On remarque vite son timbre de voix cristallin, une voix reconnaissable entre mille, envoûtante et sibylline. KROY est alors qualifiée de « prochaine sensation indie pop montréalaise » par le magazine spécialisé Voir. Elle se produit en première partie de Coeur de pirate, AaRon et s'illustre sur plusieurs scènes au Québec, en Europe et aux États-Unis.

Puis vient une rencontre déterminante. Avec Laurence Lafond-Beaulne, Camille fonde le duo électro-minimaliste Milk & Bone qui attire rapidement l’attention au Québec et à l'international, où des magazines comme Vice et Libération vantent la pop atmosphérique du premier album du groupe, Little Mourning.

Entre les tournées de Milk & Bone, Camille poursuit son travail solo influencé par les ambiances planantes du trip-hop (Goldfrapp, Portishead) et l'ingéniosité de la pop moderne (Vampire Weekend, Youth Lagoon). « Artiste à surveiller cette année » selon Noisey, KROY lancera son premier album complet le 23 septembre prochain. Un disque plus éclectique, personnel et témoin de la quête pop foisonnante dans laquelle la musicienne s'est lancée. Le premier extrait de l'album, la pièce River, offre un aperçu du paysage sonore de KROY, un univers captivant dominé par les rythmes électro-hypnotiques et la richesse des synthétiseurs analogues.

Camille Poliquin lance un premier mini-album nommé Birthday en solo, sous le nom de Kroy.
Camille Poliquin forme un duo avec Laurence Lafond-Beaulne : Milk and Bone.

Kroy performe à Montréal à quelques reprises durant l’été 2015, pour le plus grand bonheur de son public.
KROY - Mes débuts

Découverte sur la scène musicale québécoise grâce à des choeurs sur des albums de David Giguère et de Jason Bajada, Camille Poliquin prouve qu’elle est davantage qu’une simple voix lorsqu’elle compose ses première chansons.  Rapidement, son adolescence atypique vécue dans un monde d’adulte marque son sens de l’écriture et la plonge dans un spleen créatif inspirant.

Nightlife louange Kroy dans ses pages!

« Mélodies recherchées, rythmes fous, expérimentation habile et prometteuse : on a beau dire, ça ne sonne pas comme un premier EP. »

Source: Nightlife magazine, juin 2014.

COLD

Au lancement de son premier album, Kroy nous offre Cold, une pièce captivante témoin de la quête pop foisonnante dans laquelle la musicienne s’est lancée.

Citation tirée du premier épisode

« À partir du moment qu’on commence à trop analyser et à calculer nos décisions, c’est là qu’on perd la « touch ». Là, je sors mon premier album et je pense que c’est exactement le bon moment pour le faire. »

- Kroy

Un premier vidéoclip est mis en ligne, River voit le jour.
Éléments visuels du premier album de Kroy
Photo promotionnelle de l’artiste